Vedette curseur

Lait de poule cannelle & clémentine {avec du hygge dedans}


Il fait frais, et sombre, et il pleut… Un temps à se préparer un lait de poule tout chaud bien hygge pour tenir le choc ! Comment ça, « Bien quoi ? » Non non, je ne te cause pas chinois mais… danois, hé hé !

Le hygge, difficile à traduire, est un concept fondamental de la société danoise.  C’est une sensation de bien-être, de confort, de sécurité avec ceux qu’on aime. Pense à de bons moments passés en famille ou entre amis, dans une atmosphère chaleureuse, à des occupations un peu régressives et conviviales comme ramasser des châtaignes, jouer aux petits chevaux ou faire des confitures. Ajoute surtout de bonnes choses à manger ou à boire, un feu de cheminée, des chaussettes en grosse laine… Ceci est très raccourci bien sûr (paye ton résumé de la philosophie de vie danoise en deux phrases^^), mais tu comprends le principe, sympa non ?
Tout ça pour te parler de ce bon petit lait de poule, parfaitement hyggelig (adjectif dérivé de hygge, maintenant tu en sais autant que moi sur la grammaire danoise), surtout dégusté bien chaud, et enveloppé dans un gros et doux gilet, avec un bon roman à lire à la lueur des bougies (très mauvais pour les yeux de lire à la bougie, mais c’est à donf* hyggelig, faut faire des choix dans la vie).

* Née dans les années 80 et j’assume ;)


Traditionnellement le lait de poule est un mélange d’œuf, de lait chaud, de sucre et d’alcool fort ou de liqueur : on fouette juste le tout ensemble et c’est prêt. Comme je n’aime pas trop laisser l’œuf cru, j’ai préféré faire cuire le mélange œuf + sucre + lait à feu très doux, comme pour préparer une crème anglaise. L’avantage de la cuisson est que le lait de poule va épaissir légèrement (mois qu’une crème anglaise car la proportion d’œuf est inférieure), c’est bien onctueux et très gourmand ! Il suffit d’ajouter ensuite l’alcool si on aime, et de le parfumer comme on veut.
Dans ma potion il y a du zeste de clémentine râpé, de la cannelle et une larme de Grand-Marnier, je la trouve parfaite comme ça, et elle sent déjà Noël !

Ce qu'il faut mettre dans le Chaudron
(pour 2 aventurier)
50cl de lait
2 jaunes d’œufs extra frais
30g de sucre (intégral)
2 cuillères à soupe de Grand Marnier
1 pincée de cannelle
1 clémentine bio

  • Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre et le zeste de clémentine râpé finement jusqu’à ce que le mélange blanchisse. 
  • Pendant ce temps, faire chauffer le lait. Lorsqu’il est chaud mais pas bouillant, le verser sur les œufs en fouettant continuellement puis reverser le mélange dans la casserole. 
  • Faire chauffer à feu très doux en mélangeant sans cesse environs 3 minutes pour que le mélange épaississe légèrement, mais sans faire bouillir. 
  • Verser le lait de poule dans deux mugs, ajouter dans chacun une pincée de cannelle et une cuillère (ou plus) de Grand-Marnier. Déguster bien chaud !
Notes aux sorciers : 
Ajouter le Grand-Marnier à la fin pour ne pas que l’alcool s’évapore pendant la cuisson. Une version sans alcool est aussi excellente !
Pour la cuisson, sur le même principe que la crème anglaise, faire bien attention à ne pas faire bouillir la préparation pour ne pas que les protéines d’œuf coagulent et fassent des grumeaux.


Pour le roman, je te conseille le dernier de Jonathan Coe, Numéro 11, qui est un vrai régal avec ce qu’il faut de suspens et de personnages attachants, d’humour et de salopards qu’on se fait un plaisir de détester ;) Si tu préfères les polars, essaye Alexis Aubenque : Tout le monde te haïra et Aurore de sang (la suite), au top ! Et encore un, une comédie que j'ai adorée, l'Amérique des années 60 racontée par un gamin plein de gouaille : Félix Funicello et le miracle des nichons de Wally Lamb, hilarant, rafraichissant, et ce titre !^^
Pour l’ambiance, prends un canapé ou un fauteuil à bascule, des coussins, un plaid moelleux, et si tu peux te procurer une bonne tempête de neige dehors, c’est encore mieux ;)

Guimauves maison ! {Chamallows cacahuète - chocolat}


Hello Voyageur ! Déjà Novembre ! Le froid commence à engourdir le Donjon, Preum’s entre en hibernation, le Dragon de la tour sommeille sur ses piles de livres… Pour ragaillardir le Chaudron, et histoire de ne pas me retrouver à réfléchir au dernier moment aux petits cadeaux et autres douceurs de Noël (te te reconnais toi aussi ?^^), j’ai pris de l’avance avec cette recette un peu magique : des chamallows au beurre de cacahuète nappés de chocolat. Des petites bouchées qui  pourront remplacer les truffes pour changer un peu (et pour les casse-bonbons qui n’aiment pas ça, sisi, ça existe !) : 

Mystère et boule de labné



Il se passe des choses très mystérieuses dans le Chaudron en ce moment ! Jusqu’à présent ses productions, bien que parfois inquiétantes, étaient au moins identifiables. Maintenant il éjecte des OCNI* avec des cliquettements sardonique signifiant clairement « Débrouillez-vous avec ça ! » (je te donne la version polie) :



* Objets Comestibles Non Identifiés

Boulettes de veau aux noisettes et coriandre



Hello hello ! Voila, la rentrée des classes est passée, la rentrée littéraire est mise en place (je t’en reparle bientôt, jai lu une pépite !), le salon du livre de Mouans Sartoux est fini (c’était super cooool !) et la Sorcière retrouve le chemin de ses alambics et de son chaudron ! Entre vite Voyageur, le sortilège du jour t’attend : des boulettes de veau aux noisettes et à la coriandre.