Velours de céleri et purée de noisettes (et un peu de blabla)

Ça fait longtemps que je ne t’ai pas préparé de soupe Voyageur ! En fait, ça fait longtemps que je ne t’ai  rien préparé du tout, excuse-moi pour le régime drastique que je t’ai imposé ces dernières semaines ! C’est vrai que je suis très peu présente sur le blog en ce moment. Non pas désintérêt pour la cuisine, aucun risque que ça arrive : je pense cuisine, je griffonne cuisine, j’ai plein d’idées et je teste des tas de trucs (avec plus ou moins de succès mais c’est le jeu^^), mais surtout par manque de temps. Je t’ai déjà parlé des cours de danse, de la couture (je crois), et en plus cette année j’ai décidé d’apprendre à tricoter. Je suis hyper enthousiaste mais il faut reconnaître que c’est chronophage. Comme on est en pleine campagne présidentielle, j’ai attendu qu’un candidat propose la retraite à 35 ans mais bon, il faut me rendre à l’évidence : vu  qu’aucun politique ne semble s’intéresser au sort des sorcières multitâches, il va falloir que je m’organise un peu pour tout caser dans mon emploi du temps ! Remarque que je pourrais essayer de combiner la cuisine et le tricot : j’ai déjà découvert le point de riz, le point mousse, le point de blé et le point brioche^^
Et puis il y a une mini crise existentielle qui m’a fait me demander si c’était bien utile de publier des recettes. Paradoxalement, alors que je pense cuisiner beaucoup mieux que lorsque j’ai commencé le blog il  a 6 ans (je le dis sans prétention car ce n’est pas du génie, juste de l’expérience : je cuisine beaucoup, tous les jours, j’expérimente, forcément on apprends !), je me sentais moins légitime à partager mes modestes productions… Est-ce qu’elles apportent vraiment quelque chose à une blogo cuisine déjà saturée ? Finalement, j’ai laissé tomber cette question pour revenir aux raisons qui m’ont poussée à ouvrir le blog : au départ pour avoir mon cahier de cuisine virtuel et ça c’est bien pratique, et puis parce que j’aime entretenir mon Donjon, faire de belles photos, et te raconter ma vie de temps en temps ;)


Bref, assez d’états d’âme, voila un bon brouet de sorcière tout droit sorti du Chaudron, avec son traditionnel légume maudit (tu te souviens de la soupe de panais et de celle de fenouil ?) certes, mais tellement savoureux !